🗹 Qualifiée
Qualibat / RGE
🗹 A l'écoute
Devis gratuit
Murétanche, Société leader du traitement de l'humidité
Contactez-nous au 0 800 00 78 38
🗹 Qualifiée
Qualibat / RGE
🗹 A l'écoute
Devis gratuit

Les différentes primes à l’isolation en France

Dans votre garage ou pour votre maison, il est recommandé d’avoir une bonne isolation pour conserver vos biens dans des espaces hermétiques, ainsi qu’assurer une maison plus saine. Ces travaux peuvent s’avérer de grandes ampleurs, avec un certain coût financier. C’est ainsi que l’État se met à contribution des travaux, afin d’encourager à une isolation et à un chauffage plus respectueux de l’environnement. À noter que vous n’avez que des avantages financiers à demander une isolation dans votre maison, car il existe plus de 10 aides de primes à l’isolation actuellement, avec certaines cumulables.

 

MaPrimeRénov

 

Cette prime à l’isolation est à venir et très attendue des ménages. Bien qu’aucune date ne soit encore communiquée, sachant qu’elle va remplacer le CITE, elle devrait potentiellement s’ouvrir dès le 1er janvier 2021.

 

Elle est réservée aux conditions suivantes :

 

  • Il faut que la maison soit achevée depuis au moins 2 ans,
  • Il doit s’agir de sa résidence principale,
  • Elle n’est donnée que sous conditions de ressources par l’Anah,
  • Elle s’adresse à tous les foyers.

Dès 2021, tous les ménages pourront en bénéficier, puisqu’elle sera sans condition de revenus. Elle devrait s’ouvrir aux propriétaires bailleurs.

 

Le Crédit d’Impôt pour la transition énergétique (CITE)

 

Remplacé par MaPrimeRénov dès le 1er janvier 2021, ce dernier prend la forme d’un dispositif fiscal, avec une certaine somme déduite lors de l’impôt sur le revenu. Le CITE a pour désavantage de ne cibler que les foyers les plus modestes.

 

À ce jour il existe toujours : il est possible d’en profiter jusqu’en décembre 2020. Il prend la forme à ce jour d’un barème forfaitaire de crédit d’impôt. Il est toujours attribué sous conditions de ressources. Il est à destination des maisons, appartements ou résidences principales, achevé depuis 2 ans.

 

La TVA à 5,5%

 

La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique n’est accordée que dans le cas de la réalisation de certains travaux (chaudière, isolation, équipement fonctionnant avec une énergie renouvelable, etc.). Elle permet, comme son nom l’indique, de bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5%.

 

Son grand avantage est qu’elle s’adresse aussi bien aux propriétaires occupants, qu’aux syndicats de propriétaires, aux locataires et résidents non propriétaires, ou encore auprès des sociétés civiles immobilières. Les règles sont aussi les mêmes concernant les résidences : elles doivent être construites depuis au moins 2 ans. Il peut s’agir aussi bien de votre résidence principale que secondaire.

 

L’Aide Habiter mieux sérénité, mise en place par l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

 

Cette aide est très demandée car elle permet de profiter d’une aide de financement, versée par l’Anah dans le cadre de travaux de rénovation. Cette prime à l’isolation varie de 1 600 à 2 000€, en fonction des ressources du foyer. Seuls les propriétaires occupant un logement individuel, les bailleurs et propriétaires, peuvent en profiter.

 

Les conditions dépendent aussi du logement, à savoir que l’aide n’est accordée que si l’habitation en demande est occupée en résidence principale et elle a au moins ou plus de 15 ans. Ils doivent aussi faire partie d’un des départements ayant signé le contrat local d’engagement contre la précarité énergétique (CLE). Autre condition importante : le logement ne doit pas avoir reçu d’aide de l’État au cours des 5 dernières années.

 

L’éco prêt à taux zéro

 

Jusqu’à fin 2021, vous pouvez demander l’aide de l’éco prêt à taux zéro. Ce dernier a pour avantage de vous financer vos travaux de rénovation énergétique, sans que vous ayez besoin de faire une avance en trésorerie et sans intérêt. Les personnes qui peuvent en bénéficier sont le bailleur, le propriétaire occupant, la copropriété, ainsi que les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés.

 

Les logements qui peuvent faire la demande doivent être une maison ou un appartement en tant que résidence principale, bâtis avant le 1er janvier 1990.  Il est possible de demander un éco prêt à taux zéro complémentaire, tant que l’emprunt réalisé ne dépasse pas les 30 000€.

 

Le coup de pouce économies d’énergie pour le chauffage et l’isolation

 

Cette prime isolation et chauffage est demandée dans le cadre d’un remplacement d’un élément de chauffage ou pour une isolation. L’installation doit être réalisée par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Elle peut être versée jusqu’au 31 décembre 2021.

 

Son grand avantage est que vous pouvez la cumuler avec MaPrimeRénov, le CITE ou encore l’écoprêt à taux zéro. Cependant, elle n’entre pas en ligne de compte si vous avez faites une demander Anah, ou encore si vous avez des offres avec des acteurs CEE.

 

Les aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

Vous possédez une entreprise et vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation s’énergie et de bénéficier de primes d’isolation ? C’est vers le CEE que vous devez vous tourner dans ce cas ! Pour en bénéficier, vous avez pour obligation de les faire réaliser par un professionnel RGE.

 

En retour, les entreprises qui en ont bénéficié doivent fournir les certificats obtenus pour les fournir auprès de l’État, afin d’attester des travaux réalisés dans le respect de l’environnement. Les entreprises qui peuvent demander l’aider peuvent être propriétaires ou locataires des lieux, sachant que cela doit rester une habitation en tant que résidence principale ou secondaire.

 

À noter que l’aide CEE peut prendre des formes multiples. Il peut s’agir aussi bien d’un prêt à taux bonifié, de diagnostics – conseils, d’u lien avec un réseau d’artisans qualifiés, ou encore d’une prime.

 

La Réduction d’impôt Denormandie

Cette aide est adressée aux particuliers qui achètent un bien dans une ville qui a signé un accord du programme Action cœur de ville. Pour en bénéficier, vous devez être un propriétaire bailleur, avec des travaux qui représentent au moins 25% du prix du logement acheté.

 

Les autres primes qui existent

Nous vous avons donné les primes à l’isolation, chauffage, etc. les plus demandées. Parmi celles qui existe et auxquelles vous pouvez prétendre, nous retrouvons le chèque énergie. Ce dernier est attribué de manière nominative et doit aider à payer les factures d’énergie du foyer. L’aide est fixée de 48 à 277€. À noter que ces chèques ont une durée de vie limitée et que leurs valeurs ont été prolongées jusqu’au 23 septembre, avec pour cause le coronavirus.

Autres aides intéressantes : l’exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie ou les aides d’action logement.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour vous lancer à votre tour dans des travaux de rénovation énergétique, sachant que vous pouvez cumuler plusieurs aides pour ce faire. N’oubliez pas de vérifier que votre professionnel est RGE, afin d’assurer la validité des indemnités versées.

Top

Pendant le confinement, nos techniciens continuent d'intervenir en prenant toutes les dispositions nécessaires