Comment traiter les problèmes de remontées capillaires ?

Vous avez remarquez des traces d’humidité au pied de vos murs, de la moisissure est apparue, la peinture cloque, l’enduit a noirci ou même s’effrite ? Et si cela était dû à des remontées capillaires ? Nos pistes pour identifier le problème et vous aider à le traiter les remontées capillaires !

Ces remontées capillaires seront encore plus graves si le sol extérieur, après avoir été exhaussé, a été recouvert d’un matériau étanche empêchant toute évaporation directe du terrain. Dans une telle hypothèse, les murs sont en effet devenus le seul moyen d’évacuation de l’eau emprisonnée dans le sol.

Ces remontées capillaires pourront également être aggravées si on a procédé à des plantations au pied de la construction, ces plantations privant le mur d’ensoleillement, donc limitant son évaporation.

Quelquefois enfin, l’humidité ascensionnelle peut avoir une origine purement accidentelle, entraînée par la rupture d’une canalisation enterrée, ou un défaut d’étanchéité d’un regard de collecte d’eaux pluviales, d’eaux usées ou d’eaux vannes. Les désordres pourront atteindre une certaine gravité sur le terrain si les eaux, au lieu d’être éloignées des fondations, se déversent au contraire directement vers celles-ci.

L’humidité est un risque non négligeable pour votre maison mais aussi votre santé !

L’humidité est un problème qui doit être traité radicalement sous réserve d’empirer les problèmes au niveau de l’habitation et de sa santé. L’humidité présente en excès dans les murs de la maison va engendrer différents complications comme la détérioration des plâtres, des enduits, et voire même la décomposition et le pourrissement des bois qui peut aller jusqu’aux dégâts des planchers, de l’ossature de votre habitation… et donc de la structure de votre logement !

En outre, au moment de l’évaporation, les sels minéraux (nitrates et sulfates) contenus dans l’eau vont se fixer sur vos murs, ce qui va avoir pour conséquence une décoloration des enduits, une corrosion de la structure métallique et l’apparition des moisissures, salpêtre, mérule sur vos structures en bois, etc…

En ce qui concerne la santé, je vous passe les détails mais l’humidité et les moisissures sont des sources de problèmes respiratoires très graves et allergies.

Identifier la source des problèmes d’humidité !

Il y a 3 principales sources d’humidité dans une maison :

  • Les infiltrations d’eau par la toiture ou les murs extérieurs en cas de fortes pluies
  • La fuite de vapeur d’eau entre l’intérieur et l’extérieur du logement
  • Et nos fameuses remontées capillaires

remontées capillaires

Qu’est-ce-qu’une remontée capillaire ?

Pour comprendre le phénomène des remontées capillaires, on peut comparer les murs d’une maison à un sucre posé sur un fond de café : le café va remonter dans le sucre car il va être « aspiré » par le réseau de capillaires microscopiques du sucre.

Dans le cas d’un mur, l’eau présente dans le sol est aspirée par des canaux très fins formés par les pores des matériaux qui composent ce mur. L’aspiration de l’eau est accentuée par son évaporation le long du mur. Ainsi, plus il fait chaud, plus l’eau s’évapore et plus les murs aspirent l’eau éventuellement présente dans le sol.

Dans une maison traditionnelle, l’humidité du sol, même en présence de matériaux poreux, ne constituait pas de problème majeur car l’eau pouvait s’évaporer librement à travers un sol non imperméabilisé. Mais aujourd’hui, avec l’imperméabilisation des sols de plus en plus importante (trottoir, dallage, etc.), l’eau ne peut plus s’évaporer par le sol et se concentre donc dans les murs.

Définition Remontées Capillaires

Est-ce-que votre problème d’humidité est dû à des remontées capillaires ?

Définir la source d’humidité dans une maison est une tâche compliquée. C’est pourquoi la société Murétanche est spécialisée dans le diagnostic humidité et ses experts sont là pour vous aider à identifier la présence de remontées capillaires. N’hésitez pas à nous contacter pour faire un diagnostic humidité gratuit.

Des preuves permettent d’identifier la présences des remontées capillaires si vos murs sont constitués de certains matériaux à pores fins et, on parle là parle de « matériaux capillaires » du fait de leurs pores fins :

  • briques de terre,
  • mortier chaux,
  • pisé ou torchis,
  • adobe (1),
  • plâtre,
  • calcaire tendre,
  • grès Vosgien, …

On peut aussi voir des remontées capillaires qui ne transitent pas par le matériau du mur mais par son enduit.

On peut aussi voir des traces dues aux remontées capillaires à une hauteur de plus de 2 mètres si un revêtement étanche a été posé en pied de mur.

Principe des remontées capillaires

En conclusion, il est indispensable de faire diagnostiquer son logement par un expert accrédité, lui seul pourra définir la cause du problème et proposer une solution adéquate. C’est pourquoi Murétanche vous recommande de faire un diagnostic humidité gratuit.

Nous sommes là pour vous aider à résoudre vos problèmes d’humidité et à assainir votre habitat.

DIAGNOSTIC HUMIDITÉ