Avant de commencer cet article, il peut être utile de rappeler l’intérêt de l’hydrofugation de façade :

Traitement de façade incontournable, ce produit permet de lutter contre l’humidité en imperméabilisant votre revêtement extérieur et en donnant un effet perlant sur le support par temps de pluie.
Il existe deux sortes d’hydrofuge :

  • Ceux qui se diluent au solvant
  • Ceux qui se diluent à l’eau

Tous deux exigent plusieurs couches horizontales et verticales, et s’appliquent le plus souvent par pulvérisations après décapage du support et traitement anti-mousse.
L’hydrofuge en phase solvant sèche vite et il faut attendre seulement quelques jours pour passer la couche suivante.

Quant à l’hydrofuge en phase aqueuse, il exige de passer toutes les couches successivement et de préférence par temps sec.
Les hydrofuges s’utilisent à l’extérieur des maisons pour protéger murs et toitures des intempéries, de la pollution et du gel.
Ils permettent d’augmenter la durée de vie des tuiles ou des revêtements de façade en les préservant de l’apparition de mousse et moisissures et des infiltrations d’eau liées à la porosité des matériaux.

Ces hydrofuges de façade ou de toiture peuvent également être colorés, et ainsi allier la rénovation esthétique au traitement préventif contre l’humidité.
Une échelle, voire le plus souvent un échafaudage seront nécessaires pour l’application du traitement.
Seuls des professionnels aguerris sont susceptibles de réaliser ce type de travaux très spécifiques.